rien de spécial

16 mars 2015

Rien de spécial en mars

Si ce n'est...

De penser à détester

Les gens qui se garent en marche arrière

(particulièrement sur leur lieu de travail)

Les gens qui se garent en vélo en marche arrière

(particulièrement sur leur lieu de travail).

Penser aussi

A trouver mesquins

Les gens qui détestent les gens

Qui se garent en marche arrière.

Posté par Rien de special à 16:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 février 2015

le bus...

Sur le dos

Allongée sur le dos

Corps immobile

Pensées immobiles

Ou presque

Dans un chagrin humide j'attends

J'attends le bus des mots

Je sais qu'il va passer,

S'arrêter

Me laisser monter

Je m'assierai vers le milieu côté fenêtre

Je regarderai par cette fenêtre

Et petit à petit le flot des mots se deversera en moi

Un tapis de mots en mouvement

Comme un fleuve de mousse

De la mousse du bois

De la mousse de la forêt

Celle que l'on soulève et qui se détache en plaques fragiles

Celle sur laquelle on colle son nez

Celle sur laquelle on colle sa joue

Celle sur laquelle on trouve parfois des fleurs minuscules

Celle dont l'odeur me rappelle que je suis en vie

Que je pourrai me lever

Enfiler un manteau et des baskets

Prendre la lumière de mon vélo

Sauter la grille de la maison d'à côté, ou peut-être seulement la pousser

Et chercher un peu de mousse à sentir

Que je ramènerai

Et poserai sur la table

Avant de retourner me coucher.

 

 

Posté par Rien de special à 14:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]